Avesnois | Disparition d'Arnaud Dumotier, chasseur d'idées culinaires.

31 juillet 2021 à 10h58 - 6746 vues

La vie d'un cuisinier pourrait se résumer à un parcours classique. Etudes d'hôtellerie, puis ouverture d'un restaurant. Mais pour un passionné, c'est souvent différent. Arnaud Dumotier était un passionné. Qui peut se targuer de savoir, à six ans, le métier qu'il exercera plus tard? A cet âge, on met le doigt dans la pâte qui s'apprête à être enfournée. Arnaud ne s'est pas arrêté là.

Après des études d'hôtellerie à Amiens, Arnaud Dumotier aura rapidement des envies d'ailleurs. Au milieu des années 1980 et après avoir quitté l'Avesnois-Thiérache, le cuisinier rejoint Londres. Il ne sera pas déçu. Lors d'une soirée, des cuisiniers concoctent un repas pour la reine d'Angleterre, il en fait partie. Suivra une médaille rien que pour eux, rien que pour lui. A cette époque, Arnaud a la vingtaine. Il connaît Odile depuis quelques années, avec qui il passera le reste de sa vie. Quarante ans ensemble, et un enfant, Hugo, fruit de leur amour. Au début des années 1990, le couple s'unit dans une nouvelle aventure, l'ouverture d'un restaurant, Le Framboisier à Trélon. Pendant trois décennies, l'homme cuisinera inlassablement son filet d'omble chevalier sauce caramel, parmi d'autres spécialités. Tout cela entre deux escapades en forêt pour chasser.

Le 24 juillet, la route s'arrête brutalement. Cancer. Entre le diagnostic définitif et la disparition d'Arnaud Dumotier, une seule semaine passera. Aujourd'hui, l'ombre de cet homme plane sur la cuisine du restaurant, les apprentis rencontrés pendant toutes ces années ont le coeur lourd, et Odile ignore encore le devenir de l'établissement qu'ils ont tenu pendant 30 ans. Lorsque nous nous sommes entretenus avec Odile, elle a tenu à souligner et remercier leurs proches, connaissances, amis, familles, pour leur présence, et se souvient d'un homme au coeur en or et avenant. Ultime hommage à Arnaud Dumotier, la résonnance des cors de chasse lors de la cérémonie organisée le 29 juillet à Trélon.